« WORDS THAT WON THE WAR »
(« CES MOTS QUI MIRENT FIN À LA GUERRE »)

Un album illustrant musicalement des discours historiques de la 2e Guerre mondiale, avec Stryngford Syntagma


Cover design: Ricky Tillblad

Cet automne sera lancé l’album « WORDS THAT WON THE WAR » – un recueil d’illustrations musicales de quelques-uns des discours les plus connus* prononcés pendant la 2e Guerre mondiale par Churchill, Chamberlain, Roosevelt et de Gaulle.

Outre une commémoration de la fin de la 2e Guerre mondiale, la sortie de cet album vise à rappeler l’importance du pouvoir de la Parole en temps de guerre, d’où le titre « WORDS THAT WON THE WAR ». Nous aurions également pu l’intituler « WORDS THAT SAVED DEMOCRACY » (« CES MOTS QUI SAUVÈRENT LA DÉMOCRATIE ») compte tenu de l’importance de certains de ces discours pour préserver la démocratie.

L’album sera accompagné d’un fascicule avec des articles expliquant l’origine des discours ainsi que des informations factuelles sur la guerre. Il peut donc être considéré comme une leçon d’histoire très compacte ! L’idée est de diffuser des connaissances d’une manière moins conventionnelle, sur une guerre terrible qu’il ne faut pas oublier.

La musique a été composée par Martin Landquist, et produite par lui-même et Stryngford Syntagma. Martin a déjà produit plusieurs albums en nom propre et travaillé avec des artistes tels qu’A-ha, Emmylou Harris et The Cardigans. Stryngford Syntagma est un groupe d’artistes et de producteurs créatifs issus de plusieurs pays européens, formé non seulement pour faire de la musique mais aussi pour diffuser des connaissances et soutenir les œuvres charitables. En Suède, nous coopérons avec la Croix Rouge, et nous espérons pouvoir coopérer avec d’autres organisations caritatives de par le monde.

L’album sortira dans plusieurs pays au cours de l’automne. Des informations supplémentaires seront communiquées ultérieurement.

* Il est prévu de présenter des extraits des discours suivants:
  1. Declaration of war (Déclaration de guerre) (Chamberlain, radiodiffus?le 3 septembre 1939, la Grande-Bretagne déclare la guerre ?l'Allemagne)
  2. We shall fight on the beaches (Nous combattrons sur les plages) (Churchill, le 4 juin 1940 ?la Chambre des communes, après l'invasion par l'Allemagne de la Belgique, des Pays-Bas et de la France)
  3. Their finest hour (La plus belle heure) (Churchill, le 18 juin 1940 ?la Chambre des communes, quelques jours avant la capitulation de la France)
  4. To so few (Si peu d'hommes) (Churchill, le 20 août 1940 ?la Chambre des communes, pendant la " bataille d'Angleterre ")
  5. Hitler is a monster of wickedness (Hitler est un monstre de cruaut? (Churchill, radiodiffus?le 22 juin 1941, le jour même o?les armées d'Hitler ont envahi l'Union soviétique. Ce discours est présent? sans musique)
  6. Day of Infamy (Jour d'infamie) (Roosevelt, le 8 décembre 1941 au Congrès, le lendemain de l'attaque japonaise contre Pearl Harbor, suite ?laquelle les États-Unis sont entrés en guerre)
  7. This is not the end (Ce n'est pas la fin) (Churchill, le 10 novembre 1942 ?la résidence officielle du Lord Mayor, Londres, après la bataille d'El Alamein)
  8. Libération de la France (de Gaulle, le 22 juin 1940 et le 6 juin 1944 - le Jour J. Les deux discours ont ét?radiodiffusés depuis Londres)
  9. This is your victory (C'est votre victoire) (Churchill, le 8 mai 1945, signature de l'armistice en Europe, le jour de la " Victoire en Europe ". Deux discours ont ét?prononcés : l'un ?la Chambre des communes et l'autre sur le balcon du Ministère de la sant? Londres)

Stryngford Records All rights reserved 2005-2009 (c) Copyright Stryngford Records    
 

 

The site claims that even your local jeweler won't be able to tell the difference because their rolex replica watches are made out of the same high grade stainless steel, diamonds and 18-karat gold as the real ones and are all individually hand-crafted. Unlike some fake Ebel, these rolex replica are not mass-produced, so it's virtually impossible to tell the difference between the replica and the real one. Similarly, watchcopiez, luv-replica and replica watches sale have received praiseworthy reviews on their replica watches. kopiwatch has the latest 2007 models for around $300. Some people purchase replica watches sale simply because they don't want to wear their real ones underwater, out on the golf course or on vacation where it could get lost or stolen. Others want the sophistication of a Ebel without paying a fortune.